ECO ECOLE DU CHEMIN VERT
Saunay (37)
Le p'tit citoyen
search_left
 
Nos correspondants à l'école de Naï depuis 2015 au Burkina Faso
 
La visite de l'infirmière du dispensaire

LE DISPENSAIRE

 

 

Le jeudi 19 janvier M.Benois, Jean-Michel et Isabelle (l'infirmière du dispensaire) sont venus dans notre classe. On leur a posé des questions. Ils ne peuvent pas aller à Naï sans avoir un vaccin contre la fièvre jaune. Ils nous ont  dit les animaux qu' il y avait à Naï : des serpents, des moutons, des crocodiles et des poules. L'infirmière nous a dit que le paludisme est une très grave maladie. Elle nous a dit qu'avant il n' y avait pas de lumière dans le dispensaire. Ils nous ont expliqué  beaucoup d'autres choses sur les maladies.

                                   Ecrit par Peter et Théo (CM2)

 
L'association BAOBAB

Association humanitaire depuis 2004


Le Baobab Renaudais est une association créée le 5 novembre 2004. Elle est régie par la loi du 1er janvier 1901, reconnue à but exclusif d’assistance et de bienfaisance (utilité publique) au sens de l’article 6 de la loi du 1er juillet 1901.

Elle a pour objet l’aide humanitaire, les actions principales sont : la santé, l’hygiène, l’éducation, la formation, l’environnement.  

L’origine du nom de l’association

1-Le Baobab Appelé aussi « l’arbre à palabres « c’est un symbole en Afrique.Il possède une véritable valeur sociale et culturelle.
C’est sous cet arbre que se réunissent les anciens pour prendre les décisions importantes ou pour régler les contentieux du village

 

2- Renaudais Le siège social de l’association est à Château- Renault, commune du Castelrenaudais. C’est donc d’un symbole africain et du castelrenaudais qu’est né:« Le Baobab Renaudais »

 

 

 

Le Burkina Faso:

La superficie est  de 274200km2, la température varie de 16 à 46 degrés Celsius, la capitale est Ouagadougou, C’est l’un des 10 pays les moins développés. On distingue deux saisons inégales : une d’hivernage très courte de 3 à 4 mois (juin à septembre) et une saison sèche de 8 à 9 mois (octobre à juin). La vie au Burkina Faso est très difficile, le manque d’eau est omniprésent et donc le manque de vivres car l’agriculture ne dépend que des pluies.

 

Tous les services de l’état sont payants:

l’école, les soins, l’hôpital, pas de sécurité sociale, de pole emploi, de c.a.f ou d’aide étatique. Les burkinabés doivent se débrouiller seuls, les familles se regroupent et vivent dans des concessions (plusieurs petites cases.)

La misère est très grande au Burkina .

Nous intervenons dans la province du Boulgou, qui est l’une des 45 provinces du Burkina Faso, située dans la région Centre-Est et limitrophe avec le Togo. Le Chef-lieu est Tenkodogo (environ 60.000 habitants).         Le  village de NAÏ que nous aidons est un petit village de brousse, 3 ethnies sont présentes : Bissa, Mossi, Peulh. La population est d’environ 2 000 habitants, la superficie est inconnue.

L’association est présente à NAÏ depuis 2007. Dans le village personne ne savait lire ni écrire.                         La construction d’une école a donc été l’une de nos priorités. Aujourd’hui, nous avons 250 enfants scolarisés. ensuite nous avons construit 3 logements pour les enseignants, en 2015 la réalisation d’un forage d’une profondeur de 65 mètres pour trouver de l’eau. etc…

 

 Pour se rendre au village:

Il faut emprunter une piste qui n’est praticable que pendant la saison sèche, mais aussi éviter les pièges de la pistes, les trous les branches les animaux traverser un bas fond etc…

 
L'association A.D.D.O.

A.D.D.O

                                                                                                

Association pour l' aide au développement du dispensaire de Oumnoghin au Burkina Faso

 

Notre projet :

permettre le fonctionnement d'un dispensaire pour amener des soin de proximité à la population de Oumnoghin (Burkina Faso)

 

Nos besoins :

un budget annuel d'environs 5000 euros

 

 Nos moyens :

Rencontre, réunions, journaux, échanges

Montages audiovisuel, manifestations parrainage, sponsoring

Récupérations de matériel  médicale  il et consommer

Cotisations des adhérents

 

 Nos engagements :

Assurer le suivi complet du projet en relation avec notre association jumelle au Burkina Faso

Association pour l'aide au développement du dispensaire de  Oumnaghin est crée en 2004 afin de permettre l’accès aux moins pour la population local.

 

Nos actions au Burkina Faso :

2005 : Inauguration officiel du dispensaire avec affection d'un infirmier Burkinabé payé par  A.D.D.O.

Mai 2006 : Arrivée d 'un infirmier mis en poste par l'état burkinabé.

2006 : Participation à la construction du logement de l 'infirmier création du coyes ( comités de gestion de la pharmacie.) Formation du gestionnaire. Achat groupe électrogéne et életrification de la structure.

2007 : Agrandisement du dispensaire.

2008 : Aide à la construction du 2 éme logement.( Infirmier suplémentaire.) Réalisation d' un forage à proximité .Montagne d' un dossier pour la création  d' une matérnité.(300 accouchement par an!)

2009 : Construction de la maternité mise en poste d' une accoucheuse.

2010 : Aide à la construction du logement de l'accoucheuse. Construction d' une douche pour la maternitéet d' un incinerateur pose des plaques solaire sur la maternité. Travaux deréparation du dispensaire.

2011: Travaux d' entretien et peitures.Réparation du toit  de la maternité et construction de piliers de soutien (mini tornade) Achat d' un pousse-pousse pour acheminer l' eau Construction d' une consultation externe.

2012 : Réparation du solaire du dispensaire Travaux d' entretien de la maternité Aménagement de la pharmacie.

2013 : Construction d' un logement pour le major et nouvelle pharmacie indépendente équipement panneaux solaire de la nouvelle pharmacie Traveaux d'entretien construction d'une cuisine à l' avant de la. Nous procédons également à l'acheminement de materiel médical, de layette par container ou dans nos bagages lors de nos voyage en France.

Pour toutes nos actions (vente d'artisanat du Burkina Faso,  restaurations lors de différentes manifestations), la totalité des recettes est versée à l'association.

Nos atouts : graâce à une association jumelle créée en 2005 au Burkina Faso, nous contrôlons  l’ensemble  des dépenses.

L'association est composée de personnes de confiance, natives du village, encadrée par un  correspondant partagé depuis de nombreuses années entre Chinon et Oumnoghin sans  intermédiaire. Nous veillons au  bon fonctionnement du  dispensaire.

 
Le barrage à Naï
 
La vie à Naï
adresse du blog http://lewebpedagogique.com/saunay
Créer un site avec WebSelf